Code corrigé :

27/06/2008

MALI - Quand un python terrorise les habitants d'ATTBougou : La famille Kalilou Touré abandonne la concession au profit du gros reptile


Cela fait quelques années, selon certaines sources, qu’un gros python, long de plus de deux mètres, se signale, de temps en temps, par ses apparitions aux 1008 logements d’ATT Bougou. Mais, depuis le 9 juin, le reptile a carrément élu domicile au lot 449, obligeant ainsi ses occupants d’abandonner les lieux. C’est une équipe de la Protection civile qui est venue, le lundi dernier, mettre fin à ses quinze jours d’occupation illicite.

C'était, dans la nuit du 9 au 10 juin, que le gigantesque reptile s'était tout d'abord signalé dans les toilettes du lot 449, occupé par un certain Kalilou Touré.

La malencontreuse rencontre entre le python et un membre de la famille donna lieu à la mobilisation de tous les occupants du lot pour la recherche du serpent. Comme par miracle, le python resta introuvable. Pour les uns, le serpent serait déjà rentré d'où il est venu mais pour les superstitieux et les femmes sa disparition n'était guère rassurante.

Quelques jours après, le python s'est à nouveau signalé dans les toilettes et, cette fois-ci, Kalilou a pris la peine d'utiliser un désinfectant pour chasser le reptile. Alors qu'il était sûr que la bête ne viendrait plus troubler la sérénité de la famille, Kalilou découvrit que celle-ci avait tout simplement changé de place.

Et dès lors, le python qui était au départ moins voyant ne se cachait plus et régnait maintenant en maître des lieux. Le serpent était présent dans tous les recoins de la concession : on le rencontrait dans la cour, dans les toilettes et aussi en train de se prélasser dans un lit et quelque fois dans un fauteuil du salon. N'en pouvant plus, Kalilou et toute sa famille abandonnèrent la maison en catastrophe pour aller se réfugier chez des voisins.

Le lundi denier, quinze jours après que le python eut élu domicile chez lui, Kalilou est allé alerter la Protection civile.

Une équipe des éléments de la brigade de sapeurs-pompiers de Sogoniko est descendue sur les lieux. Kalilou, la mort dans l'âme, est venu leur montrer le coin où le fameux python était censé se trouver.

Les soldats du feu ont aussitôt exécuté une fouille systématique des lieux, mais le serpent était introuvable. C'est plutôt dans le salon qu'ils découvrirent, enfin, l'effrayante bête. Celle-ci se trouvait sous le canapé. Les sapeurs-pompiers durent utiliser le matériel de déblai pour l'y déloger avant de le tuer.

Source: L'Indépendant

1 commentaire:

Ola a dit…

Keep up the good work.